+33 (0)6 65 72 79 54
Tous les jours de 9h00 à 20h00
Ouvert toute l'année

Où faire du canyoning dans les Gorges du Tarn

Où faire du canyoning dans les Gorges du Tarn

Et voilà l'été arrive, il fait chaud et vous n'avez qu'une idée en tête, vous rafaichir en vous amusant et pratiquer votre sport favori : Le canyoning. Mais où aller pour trouver un canyon adapté quand on est en vacances dans les gorges du Tarn. Quel canyon choisir quand on est en famille avec les enfants, ou entre amis débordant d'energie ? Quel est le plus sauvage, le moins loin ou le plus technique ? On vous dis tout.

Première chose à savoir, il n'y à pas de canyon aquatique dans les gorges du Tarn, quelque soit votre choix vous serez contraint de rouler un peu pour rejoindre le canyon. Mais rassurez vous le jeu  en vaut la chandelle et bien souvent vous pourrez coupler la descente du canyon avec une autre activité ou la visite d'un site local.

La deuxième chose à savoir qui peut vous paraitre évident (mais pas pour tout le monde) est qu'il est obligatoire de savoir nager. C'est la loi et aucun professionnel ne vous acceptera si vous ne savez pas nager au moins 25 m et immerger la tête sous l'eau sans paniquer.

Enfin la dernière chose à bien prendre en considération est qu'il faut avoir une condition physique adaptée au canyon que vous allez choisir, au risque de freiner considérablement le groupe et de transformer votre journée qui se devait d'être idyllique en véritable calvaire.

canyoning sainte-énimie

 

N°1 Les Gorges du Tapoul

Le top du top . Un véritable aqualand naturel situé à 55 minutes de Sainte-énimie et 20 minutes de Florac. Une succession ininterrompue de sauts, glissades, rappels et tyrolienne au coeur du Parc des Cévennes. C'est vraiment le canyon phare de la région et sa descente bien que parfois un peu impressionnante reste accessible et extrêmement ludique.

Un canyon on l'on va souvent utiliser la corde pour mettre en place mains courantes, rappels éjectables, moulinettes et clou de la descente : une tyrolienne géante où l'arrivée dans l'eau vous apportera votre cota d'adrénaline. A noté que les sauts ne sont pas obligatoires, il est effet toujours possible de les remplacer par une désescalade ou une descente en rappel.

Toutefois, il est aussi victime de son succès et ne vous attendez pas à vous retrouver seul au milieu de la nature en plein mois d'aout. Préférez plutôt le matin qui reste moins chargé que l'après-midi (hé oui le vacancier aime la grasse matinée).Si vous désirez avoir plus de renseignement ou trouver un guide vous pouvez consulter notre fiche technique canyon du tapoul.

De plus, un des gros avantages de ce canyon est que vous pouvez coupler votre descente avec la via ferrata des gorges du Tapoul située 2kms en contrebas du canyon et profiter d'une journée complète d'activité sur le même site (voir notre fiche pack cévennes). Vous pouvez aussi coupler votre descente avec la visite du mont Aiguoual, point culminant du sud cévennes, situé à 20 minutes du canyon.

 

N°2 Les sources du Tarn

La perle du canyoning familial. La, le gros atout c'est le cadre. Vous voici dans les hautes cévennes dans un panorama époustouflant de beauté ou le but est de passer un super moment dans l'eau sans se mettre le stress. Ici  des sauts, des toboggans, de la nage mais pas de technique de corde.

La progression est plus fluide et de nombreux obstacles peuvent être refait a volonté. Vous évoluerez dans une rivière large et ensoleillée bordée de grandes dalles de granite, traverserez des vasques à l'eau cristaline, et profiterez des nombreux rochers présents pour tester vos aptitudes aux glissades et sauts de différentes hauteur.

Mais ne vous y tromper pas ce canyon convient aussiaux pratiquants plus fougueux, tout est adaptable. Il existe deux sorties sur le canyon. La première adaptée aux familles avec une marche de retour relativement aisée, la deuxième 30 minutes plus loin réservée aux pratiquants plus motivés.

Pour le faire vous devrez rejoindre le joli village de Pont-de-Montvert situé à 1 heure de Sainte-énimie et 30 minutes de Florac et poursuivre une dizaine de minutes en remontant la rivière en direction du pont du Tarn. Vous trouverez plus d'information sur notre page canyon des sources du Tarn.

 

N°3 le canyon de Bramabiau

Ce canyon intermédiaire bien sympathique situé sur les contreforts du mont Aiguoual ne se situe pas à proprement parlé en Lozère mais à quelques kilomètres de sa frontière avec le Gard et à une vingtaine de minutes de Meyrueis. Ici on utilise peu les techniques de corde, sa topologie peut en gros se séparer en deux parties. 

La première ressemble plus à une randonnée aquatique avec des franchissements aisés d'obstacles de progression. Des sauts et glissades de faible hauteur, des vasques à traverser a la nage, agrémenteront votremarche jusqu'au départ de la seconde partie, la plus interessante du canyon. Là le niveau technique monte d'un cran. Vous vous engagerez dans un enchainement de trois gros toboggans entrecoupé de zones de sauts que l'on peut refaire à volonté.

Les sauts peuvent monter à 8 m et le dernier toboggan tubulaire reste inoubliable.L'avantage de ce canyon est que les marches d'approche et de retour sont très courtes (entre 5 et 10 mns). A noté que sa pratique est interdite le mardi et le jeudi qui sont des jours réservés à la pêche. Vous pouvez consulter notre fiche technique canyon de Bramabiau pour en savoir plus.

canyoning famille près des gorges du tarn

 

N°4 les gorges du Chassezac

Malgré qu'il soit situé relativement loin des gorges du Tarn , on ne pouvait pas ne pas citer ce célèbre canyon. Situé près du lac de Villefort et très fréquenté par les ardèchois,le Chassezac n'a pas à rougir face à son concurrent cévenol, le Tapoul. Un cadre majestueux et de multiples options de sortie font qu'il s'adaptera à tous les pratiquants. 

Là aussi on trouvera de nombreux sauts, glissades et techniques de corde et en fonction de la sortie choisie, le parcours peut aller de 2 heures à 6 heures. Pour une découverte de l'activité, optez pour la première sortie. Si vous optez pour l'intégrale, il faut être en bonne condition physique car après la descente, vous attend une sérieuse remontée de près d'une heure. 

A noter qu'il y a un barrage en amont du canyon et qu'il est impératif de se renseigner avant de vous engager dans le canyon. Pour plus d'infos, redirigez vous sur la fiche gorges du Chassezac.


N°5  le Rieutort

La aussi le Rieutort se situe relativement loin des gorges du tarn puisqu'il est situé sur la commune de Vialas mais il se devait d'être mentionné car il possède un énorme atout. Vous êtes quasiment sur de n'y rencontrer personne. En effet sa marche d'approche d'environ 1 heure dissuade souvent les moins motivés mais c'est le prix à payer pour gagner la tranquillité.

Vous retrouverez dans le Rieutort la même typologie que dans les sources du Tarn. De grands biefs bordés de dalles de granite, une eau cristalline et de nombreux sauts et toboggans. Un bijou de nature encore peu pratiquer dans sa partie haute.

 

N°6  et N°7 le Roujanel et le Fustugère

Et pour finir on devait aussi parler du secteur Pied de borne situé à la frontière de l'Ardèche qui regroupe deux canyons praticables au printemps. Le premier le Roujanel est un joli canyon creusé dans le schiste et qui ne nécessite pratiquement pas de corde. La première partie très étroite est typée méandre, la deuxième partie beaucoup plus ouverte vous offre la possibilité de nombreux sauts Le deuxième le fustugère est canyon à corde où vous enchainerez des rappels de différentes longueurs entre de gros chaos de bloc.

Les deux canyons demandent une marche d'approche conséquente pour y accéder mais vous pourrez les enchainer sur deux jours en dormant au camping du village et vous assurer ainsi d'un agréable week-end de canyoning quand les autres canyons restent impraticables en raison de leurs niveaux d'eau. Vous pouvez contacter Mont Lozère-Aventures si vous désirez avoir des infos sur les niveaux d'eau ou la disponibilité d'un guide.

 

 

 

 

 

 

 

 

Article publié par le