+33 (0)6 65 72 79 54
Tous les jours de 9h00 à 20h00
Ouvert toute l'année

Randonnée des échelles du Cinglegros par le sentier Gaupillat

Randonnée des échelles du Cinglegros par le sentier Gaupillat

Voici une des plus belles randonnées des Gorges du Tarn où absolument tout est bon à prendre. Des décors splendides, une vue inoubliable sur les gorges, et des passages ludiques. Toutefois mieux vaut ne pas être sujet au vertige car certains tronçons très aériens nécessitent une extrême vigilance. A déconseiller donc aux enfants. 

Il existe plusieurs itinéraires plus ou moins longs pour se rendre au Cinglegros. Le départ de La bourgarie est à mon sens le plus agréable et vous évitera une montée fastidieuse de près d'une heure (option du départ du Rozier). Le choix d'opter pour le sentier Gaupillat, peu fréquenté, vous assure une immersion totale dans une nature sauvage et préservée où vous passerez autant de temps à admirer panoramas et vautours qu'à vous régaler à marcher dans cet espace grandiose.

Durée : Compter entre 3 et 4 heures pour un parcours d'environ 7-8 kilomètres.
Niveau : Facile mais pas conseiller du tout pour les gens sujets au vertige. Déconseillé par temps de pluie.
 

Comment se rendre à la Bourgarie.

Le mieux est de prendre la route qui monte sur le causse Méjean au départ des Vignes. Comptez environ 20 minutes. Arrivé au village, garez-vous, traversez le hameau, vous trouverez la sente qui descend à droite vers la corniche.
 

La randonnée.

Après quelques centaines de mètres, vous allez rapidement atteindre la fontaine du bout du monde, premier site d'intérêt de la rando. Puis vous arriverez à un croisement. Pour notre itinéraire prenez à droite en direction du Pas de l'arc, arche naturelle d'une dizaine de mètres de hauteur que vous traverserez pour obliquer sur la gauche vers le sentier Gaupillat qui longe les gorges en contrebas des falaises. 

le pas de l'arc près de la bourgarie

L'ambiance est absolument magique et le peu de fréquentation du sentier transformera votre randonnée en exploration préhistorique. Le sentier n'est pas toujours en super état et quelques passages glissants agrémenteront votre progression. Attention, à peu près à la moitié du sentier un chemin descend sur la droite. Ne le prenez pas, vous vous retrouveriez à la Sablière. Continuez à longer les falaises par le chemin de gauche. 

Vous arriverez alors à la bifurcation du Cinglegros, une courte montée assez raide qui vous amènera au départ des échelles.Soyez prudent sur les échelles. La première est très raide et il est conseillé de se positionner face vers le rocher pour redescendre. Une autre un peu plus loin est descellée sur un côté. Il n'y a rien de compliqué mais il faut être attentif en permanence. Faites très attention si les échelles sont mouillées.

vue sur les gorges du tarn

Arrivé en haut c'est la récompense. Une vue époustouflante sur les gorges avec bien souvent en prime les vautours qui traquent les courants ascendants autour de vous.

passage des échelles au sommet du cinglegros

Une fois bien repus de ce panorama vous redescendrez les échelles pour aller chercher le passage des Trois fondus. Trois échelles à flanc de falaise qui permettent de rejoindre le sentier Martel. Le passage est impressionnant et vertigineux mais sans grandes difficultés. Soyez quand même vigilant et, comme pour le Cinglegros, méfiez- vous si les barreaux sont mouillés.

Une fois sur le sentier martel vous reprendrez la direction de la Bourgarie. Le sentier est bien tracé et vous avancerez rapidement jusqu'au Baous del biel, dernier site d'interêt de la randonnée. Une magnifique arche d'une quarantaine de mètres. Puis il ne vous reste plus qu'a repasser devant la source du bout du monde pour atteindre la bourgarie en une dizaine de minutes.

le baous del biel près de la bourgarie

Bonne balade ! 

 

 

Article publié par le